Bien Être

12 raisons pour vous mettre au régime paléo



Il existe de nombreux régimes alimentaires visant à raffermir le corps et parmi ceux-ci, il y a le régime paléo.

Ce nom vient de l’alimentation paléolithique adoptée durant la période de régime. De nombreux chercheurs comme le Dr S. Boyd Eaton pensent que le fait de suivre ce type de régime peut être très bénéfique pour le corps. Pour vous éclairer sur le sujet, voici 10 raisons pour lesquelles vous devez vous mettre au régime paléo.

1.Le régime paléo limite les risques d’indigestion

indigestion

Le régime paléo part du principe que l’homme ne consomme que des aliments qu’il peut digérer. De ce fait, en se contentant des nourritures qui viennent uniquement de la nature, les risques d’avoir des problèmes d’indigestion sont très minces. De plus, ce régime permet d’avoir une alimentation saine comme celle des ancêtres, loin des produits remplis d’agent conservateur et des aliments très riches en gras.

2.Le paléo diet assure le bon fonctionnement du transit intestinal

transit intestinal

Vu que les aliments consommés durant ce régime sont tous naturels, ils sont donc très riches en fibres. Cette richesse en fibres est très bénéfique pour le système digestif, assure le bon fonctionnement du transit intestinal et diminue les risques de constipation. Alors pour les abonnés de la gastro-entérite ou de la constipation, il serait peut-être temps que vous vous lanciez dans le régime paléo.



3.Le concept de nutrition paléolithique augmente la satiété

satiété

Même si cette alimentation paléolithique n’est pas très attirante visuellement et pas assez graisseuse comme celle des fast-foods, il faudrait savoir qu’elle est quand même très riche en fibres alimentaires et en protéines. Elle est constituée de viandes maigres, de fruits et légumes. L’avantage avec la consommation de ce type de nourritures est que vous seriez rassasié plus facilement. Ça vous évitera de grignoter en attendant le dîner.

4.La méthode paléo améliore l’équilibre acido-basique de l’organisme

équilibre

La nutrition paléolithique maintient l’équilibre acido-basique de l’organisme puisqu’elle n’est pas très acidifiée comparée à l’alimentation moderne. Cet équilibre acquit, le bon fonctionnement de certains métabolismes du corps serait assuré. Vous n’aurez pas à avoir peur de tomber malade en adoptant le régime puisqu’elle ne vous apportera qu’une santé de fer.

5.Le régime paléo favorise la perte de poids

perte de

Selon certains nutritionnistes, l’association du régime paléo avec le régime low-carb pourrait avoir des impacts positifs sur les personnes en quête de minceur. Les deux régimes assimilés limitent l’apport de glucides et favorisent la perte de poids, la diminution de tour de taille. En tout, le régime des ancêtres aide à réduire les risques des maladies liées à l’obésité ou au surpoids.



6.La nutrition paléolithique procure un bien-être général

zen

En quoi le paléo diet pourrait être bénéfique ? La réponse est très simple, parce que c’est un mode de vie. Le fait de l’adapter dans votre quotidien vous permet d’éviter les aliments garnis de produits chimiques ainsi que la malbouffe. En les fuyant, vous offrez à votre corps le plaisir d’être en bonne santé, pleine d’énergie.

7.Il a un impact positif sur le diabète

diabète

Les recherches ont permis de montrer qu’en comparaison au type d’alimentation de la région méditerranéenne, l’alimentation paléolithique pourrait davantage réduire les symptômes de résistance à l’insuline de diabète, de type 2. Un résultat qui pourrait bien faire le bonheur des diabétiques.

8.Le régime paléo diminue les risques de maladies cardio-vasculaires

cardiovasc

Apparemment, les personnes qui vivaient de la chasse et de la cueillette comme nos ancêtres paléolithiques et les peuples amazones étaient moins touchés par les crises cardiaques et les problèmes vasculaires cérébraux. Cette information a été prouvée scientifiquement par des scientifiques de renom. De plus, l’apport en graisse mono-saturée et oméga-3 venant des avocats, de l’huile d’olive et des poissons le prouve puisque ces derniers sont très bénéfiques pour l’entretien du cœur.



10.Avec le régime paléo, vous faites le ménage dans votre cuisine

 

rear view of woman with yellow gloves in kitchen doing housework

Le fait de vous lancer dans le régime paléo vous permet de nettoyer votre cuisine. Certes, il est assez difficile de vous passer des sucreries et des gâteaux, mais sachez que contrairement aux bons aliments du régime paléo, ces derniers sont très néfastes pour votre santé. Les avantages que vous pourrez en tirer est que vos placards seront remplis de bons aliments.

10.Vous avez des repas très variés

repas var

Même si vous pensez avoir tout ce qu’il vous faut dans la nutrition paléolithique, vous faites fausse route. Il y a bien des choses que vous n’avez pas encore goutté. Contrairement à l’alimentation moderne, vous avez beaucoup de choix en termes de nourritures paléo. Il y a par exemple la patate douce, la banane plantain que vous trouverez rarement dans le marché, la betterave crue.

11.Boire paléo, c’est comment ?

thé et infu

En adoptant le régime paléo, vous devez aussi passer par les boissons paléo et vu que c’est une alimentation des ancêtres qu’il faut pratiquer, l’alcool ne figure donc pas dans cette méthode. Pour ce qui est du café, il est encore tolérable, mais il ne faut quand même pas en boire trop. Essayez même le sans sucre si vous y arrivez. Ce que vous devez faire quand vous dites que vous buvez paléo est de boire environ 2 litres d’eau par jour. Vous pouvez combler aussi le manque d’eau par des thés ou des infusions d’herbes fraîches.

12.Avec le régime paléo, le corps est roi

écoute

Vous devez apprendre à écouter votre corps, car il est roi. Pour faire un régime paléo, vous devrez le pratiquer pendant 30 jours et durant ce laps de temps, vous allez décider si vous allez continuer ou non. De plus, la suite dépendra des résultats que vous verrez sur votre organisme et votre corps. Si l’envie vous tente, vous pouvez vous offrir quelques produits laitiers comme les yaourts ou des céréales tout en prenant note des signaux envoyés par votre organisme.